Située aux portes de l’Essonne, Saintry-sur-Seine est aujourd’hui reconnue comme un pôle d’excellence environnementale entre Seine et forêt, qui a su garder son caractère d’authenticité des villages essonniens.

La Municipalité est engagée dans une démarche de Développement durable, qui fait de Saintry un site pilote en la matière.

  • Origines

L’origine de Saintry-sur-Seine remonte vraisemblablement au 10ème siècle, siècle de la féodalité.

« Un peu de paix étant revenue avec l’établissement des Normands en Neustrie, les paysans, malgré les calamités de toutes sortes qu’ils avaient encore à supporter, reprirent courage et retournèrent à leurs travaux.

Une partie des habitants de Mory qui était venu se mettre sous la protection du capitaine commandant la forteresse de Corbeil-Essonnes, remonta sur la colline et alla s’établir à nouveau sur la rive droite de la Seine ; l’ancien chemin gaulois, plus tard voie romaine, connu sous le nom de Peré, Pierre (d’où le nom du village : Le Perray) fut bordé d’habitations.

 

  • Une autre partie, composée surtout de cultivateurs, de vignerons et de pêcheurs, se dirigea un peu plus au sud et s’établit à mi-côte.

 

  • Son agglomération forma le nouveau village de Saintry-sur-Seine qui, évidemment, à cette époque, ne comporta que quelques habitations disséminées entre la rue des Sabots et le lieu appelé actuellement la Terrasse, où plus tard s’élèvera le manoir féodal. En 980, un vignoble était déjà constitué.

 

  • Dès le commencement du XI e siècle, l’existence de Saintry-sur-Seine nous est révélée par des actes, même si des fouilles faites au XIX e siècle ont mis à jour des tombes de l’époque gallo-romaine et laissent à penser que Saintry-sur-Seine fut habitée bien avant… »Extrait de « Histoire seigneuriale, civile et paroissiale de Saintry-sur-seine arrondissement de Corbeil-Essonnes », par Émile Creuzet – Paris : le Livre d’histoire, impr. 2006 (02-Autremencourt : Impr. Lorisse).

 

  • Maires de Saintry-sur-Seine

Depuis mars 2014 : Martine Cartau-Oury

2008-2014 : Michel Carreno

1999-2008 : Michel Doumax

1983-1999 : Jean-Louis Campredon

1977-1983 : Lazare Gozman

1966-1977 : Jean Clément

1959-1966 : Marius Arnaud

1953-1959 : Jean Phelippon

1947-1953 : Marceau Berchem

1935-1947 : Jean Clément

(déporté en 1940 et remplacé par délégation par M. Pavart)

1929-1934 : Justinien Abeille

1924-1929 : Paul Delaunoy

1920-1924 : Louis-Désiré Manchon

1913-1920 : Ernest Delaunay

1909-1913 : Louis-Désiré Manchon

1898-1909 : Eugène Haquin

1876-1895 : François Dru

1850-1876 : Louis-Achille Morel

1838-1850 : Jean-Baptiste Bertinguiot

1815-1838 : Louis Auger

1803-1815 : Antoine Didier Guéry

1793-1803 : Joseph Pancrace Leconte

 

Depuis Avril 2014, La nouvelle municipalité a décidé de rendre à Saintry son âme de village et mettra tout en œuvre, en concertation avec les Saintryens, pour que Notre belle ville garde son charme et sa tranquillité. Privilégier son cadre de vie (propreté de nos rues, entretien de notre patrimoine, fleurissement…) et sa sécurité. Ceci dans un réel soucis d’économie et de rigueur dans les dépenses de la ville.

Saintry est riche d’une histoire, qui s’est faite du haut moyen-âge, jusqu’à l’expansion des années 50 et 60 où nombreux furent ceux qui décidèrent de construire à Saintry et d’y installer leur famille. Aujourd’hui comme hier, la ville reçoit de nouveaux habitants, séduits à leur tour par son cadre de vie.

Une ville où il fait bon vivre est une ville où le sens du partage est un fait. Saintry peut s’enorgueillir d’un tissu associatif riche et diversifié. La quarantaine d’associations saintryennes insuffle une vitalité à la commune aussi bien sportive que culturelle, artistique et aussi  par le devoir de mémoire.

Afin que tous puissent être impliqués, garantir des échanges avec la municipalité et privilégier les relations entre voisins,  des comités de quartiers sont mis en place.

1 – Bourgoin, Corbeil

2- Centre

3- Corot, Hameaux

Qu’il s’agisse de la voirie, des espaces verts, de l’environnement, de la tranquillité publique…2 élus référents animeront leur quartier au plus juste de vos attentes.

Notre jeunesse y aura aussi toute sa place!

Situation

Région : Île-de-France

Région naturelle : La Brie française

Département : Essonne

Arrondissement : Évry

Canton : Epinay-sous-Sénart

Intercommunalité : Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart

Latitude : 48° 35′ 30″ nord

Longitude : 02° 29′ 52″ est

Altitudes moyennes : 33 m (minimale 32 m, maximale 92 m)

Superficie : 329 ha = 3,29 km² – Densité : 1519 hab/km²

Espaces verts : 180 872 m²

 

Administration

Maire : Martine CARTAU OURY

Circonscription législative : 9ème circonscription (Draveil – Ris-Orangis)

Code INSEE : 91577

Code postal : 91250

 

Population légale

Population totale : 5 400

Population municipale : 5 343

Population comptée à part : 57

Source : INSEE « Recensement de la population 2013 – Limites territoriales au 1er janvier 2016 »

 

Ce chiffre de 5 400 habitants est la population officielle attribuée en 2016 du fait du décalage entre le chiffre du recensement et la population attribuée chaque année aux communes par l’INSEE.