La commune de Saintry-sur-Seine dispose de nombreuses richesses naturelles :
Un écosystème à part entière…
  • …le parc écologique…

Débutés en mars 2010, il aura fallu moins d’un an et demi pour achever les travaux d’aménagement du parc écologique.

Dès le printemps 2011, l’espace écologique est recouvert de plantes et fleurs bigarrées, de fruits, d’arbres… Une observation attentive permet de distinguer les insectes qui butinent ou ceux dont l’espèce est menacée.
L’Espace écologique représente 5,5 hectares de biotopes divers.

Des panneaux d’information exposent les processus et contenus de chaque parcelle. Ils permettent aux visiteurs d’identifier les espèces, leur mode de reproduction et l’écosystème correspondant.

Le biotope humide a très vite trouvé des locataires : martins-pêcheurs, oies sauvages, hérons.

La colonie de crapauds accoucheurs, espèce protégée, a été l’objet d’une attention particulière.

Des crapauducs ont été créés le long de la rue des Vergers.


Dans la prairie, est installée une suite d’éco-bosquets traversés par une circulation qui délimite la prairie haute de la prairie basse.

Enfin, dans la clairière ouverte, le verger se décompose en différents espaces selon les variétés et types de cultures.


  • …la fouille Loury

Le 8 avril 2016, la municipalité a fait l’acquisition de l’espace naturel sensible de la fouille Loury.

Un plan de gestion et de restauration de la fouille Loury a été engagé par le Syndicat Intercommunal d’Aménagement, de Rivières et du Cycle de l’Eau (SIARCE) dès le mois de juillet 2016, car il possède la compétence berges de Seine.

les objectifs de cette étude sont :

1 – La valorisation écologique. Il s’agit notamment :

  • de restaurer et réhabiliter les milieux humides autrefois existants sur le site ;
  • d’entretenir et de renforcer l’intérêt écologique des milieux existants en favorisant la diversité des habitats ;
  • de préserver la biodiversité, en particulier la faune et la flore d’intérêt patrimonial, et de lutter contre les espèces invasives.

2 – De permettre et de gérer l’accueil du public, dans la mesure où les milieux le permettent ;

3 – De connecter le parc écologique avec la fouille Loury pour former un site global ;

4 – Prendre en compte l’aspect économique : la gestion du site doit être adaptée et avantageuse économiquement en matière d’investissement et de fonctionnement.

Une réunion publique de présentation du plan de gestion et de restauration du site de la fouille Loury a eu lieu le 11 décembre 2017.

Présentation de la réunion du 11/12/2017

 

 

 

Parc Polegate

Site Corot

Gymnase des Montelièvres